Lien copié !

Des Jeux Olympiques à la Technopolice : anticiper la dystopie High Tech

Thèmes :
Surveillance, répression, libertés, technopolice

Type d'événement :
Réunion publique

Quand ?
Le 13 juillet à 19h,

Où ?
Librairie Utopia
1 rue Frédéric Sauton 75005 Paris

#JO #jeuxolympiques #Technopolice #technocritique #EcologieRadicale

ATR - Anti-Tech Resistance vous propose un passage en revue des derniers projets technologiques en matière de maintien de l’ordre : fichage généralisé en temps réel, Intelligence Artificielle de collecte des données personnelles ; drones policiers (essaims de drones et chiens robots) ; et technosurveillance accrue de manière générale (notamment grâce aux nouvelles technologies des villes connectées comme la VSA)... Bref, une étude inquiétante, mais nécessaire, lorsqu’il s’agit de penser le futur afin de mieux s’organiser dans le présent.

Nous vous attendons donc nombreux en vue d’anticiper collectivement la police du futur, et d’échanger dès maintenant sur les alternatives à cette escalade dystopique !

Qui nous-sommes

Pour se renseigner plus, en attendant le 13/07, voir Technopolice.fr :

"Partout sur le territoire français, la Smart City révèle son vrai visage : celui d’une mise sous surveillance totale de l’espace urbain à des fins policières. À Toulouse, Valenciennes ou Paris on expérimente la vidéosurveillance réputée « intelligente » car fondée sur le traitement automatisé des flux vidéos pour imposer la reconnaissance faciale. À Saint-Étienne, une startup s’allie avec la mairie pour déployer des micros dans l’espace urbain afin d’alerter la police en cas de bruit suspect. [...]

Les nouvelles technologies informatiques comme le Big Data et l’Intelligence Artificielle sont la clé de voûte de ces différents projets. Ce sont elles qui doivent permettre de faire sens de toutes les données que l’on saura produire ou collecter, établir des corrélations, faire des recoupages statistiques, tracer des individus ou administrer des lieux. [...]

Il suffit de regarder dans le miroir que nous tendent l’histoire ou d’autres régions du monde pour savoir à quoi la Technopolice nous conduit : renforcement des formes de discrimination et de ségrégation, musellement des mouvements sociaux et dépolitisation de l’espace public, automatisation de la police et du déni de justice, déshumanisation toujours plus poussée des rapports sociaux.

Tout cela et plus encore, au prix d’un gigantesque gâchis financier et écologique qui ne servira qu’à conforter le pouvoir des marchands de peur, et à maquiller le plus longtemps possible l’ineptie de leurs politiques. [...]

Contre cette dystopie que préparent ceux qui prétendent nous gouverner, nous appelons à une résistance systématique."