Lien copié !

Vernissage - Fala Favela - Esquisses d’une agitation poétique

Thèmes :
Autre

Type d'événement :
Autre

Quand ?
Le 28 février à 19h,

Où ?
The Dissident Club
58 Rue Richer 75009 Paris

#exposition #artiste #vernissage

Dans le cadre de notre projet avec des artistes engagé.e.s sur les problématiques sociopolitiques, nous avons le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition par du collectif l’association française Amaré.

Détails de l’expo :

Laissez-vous guider par un trafiquant de livres, un groupe d’artistes urbain.e.s, des agitateur.ice.s, des ébranleurs et ébranleuses qui ouvrent une fissure sur un pan invisibilisé de la terre Brasil.

Des artistes brésilien.ne.s (ré)uni.e.s autour du rythme des visions poétiques de Kcal Gomes vous invitent à découvrir au travers de leurs regards un fragment essentiel et méconnu de l’univers.

Résistant depuis un siècle aux assauts de la spéculation immobilière, à l’extermination et l’incarcération massive de la jeunesse noire, aux discriminations systémiques et à la carence d’infrastructures et de politiques publiques, la favela du Bode se situe dans la ville de Recife, État du Pernambuco, région Nord-Est du Brésil.

Communauté de pêcheurs traditionnels surgie des rives du fleuve Capibaribe, elle a vu naître et grandir le poète Kcal Gomes, trafiquant de livres et fondateur de la Livroteca Brincante du Pina, une bibliothèque et centre social autogéré qui accueille les enfants et promeut l’émancipation par la culture, l’art, les loisirs, l’humour et la joie.

Berceau des rencontres internationales d’arts visuels Pão et Tinta qui s’y déroulent chaque année depuis plus de 10 ans, elle est aussi le coeur battant de l’art urbain brésilien où naissent, vivent et s’inventent d’innombrables peintres, graffeuses, graffeurs et créateur.ice.s en tout genre.

Les poèmes de Kcal dialogueront ainsi avec les illustrations d’artistes ancré.e.s dans les luttes des favelas au travers d’une conversation visuelle esquissant la vie du Bode et de ses habitant.e.s, les états d’âmes du poète, les (dés)espoirs et les immenses élans de vie d’une certaine société brésilienne.

« Viver em vão é suicídio,
Quando eu crescer,
Quero ser grande,
Para resgatar meus amigos,
Que se afogam no rio vermelho,

A cada dia que passa »

« Vivre en vain est un suicide,
Quand je serai adulte,
Je veux être grand,
Pour sauver mes amis,
Qui se noient dans le fleuve rouge,

A chaque jour qui passe. »

(Extrait du poème Rio Vermelho - Kcal Gomes)

Une biographie du collectif

L’association française Amaré développe les échanges culturels, artistiques, musicaux et politiques entre la France et le Nordeste du Brésil. Elle apporte également, autant que possible, un appui financier aux projets socioculturels menés dans la favela du Bode.

Pour cette exposition, elle s’associe aujourd’hui à la Livroteca Brincante do Pina, centre social autogéré de la favela du Bode, et à son fondateur, le poète Kcal Gomes.

Le commissariat d’exposition est assuré par Umbral das Artes et Palaffit, deux sociétés de production brésiliennes créées par des artistes, militants et producteurs de la favela du Bode. Spécialistes de l’art urbain, ces deux entités travaillent à l’accompagnement et la promotion des artistes issu•es des favelas brésiliennes. Elles contribuent ainsi depuis plusieurs années à faire émerger un marché alternatif de l’art au Brésil, rappelant l’importance des favelas comme lieux centraux d’innovation artistique et politique et imposant le droit des artistes de périphérie à occuper la scène culturelle nationale et internationale.

Ces différentes organisations entretiennent toutes des liens étroits fondés sur leurs expériences professionnelles et militantes communes ainsi que sur les relations d’amitié qui lient leurs membres.

Les liens  :

Livroteca : @livrotecabrincantedopina
Umbral das Artes : @umbraldasartes et @shell.osmo
Palaffit : @palaffit et @pedro_stilo
Amaré : @connexions-peripheriques et @encontrospopulares