Lien copié !

Soirée de soutien au Collectif 269 Libération animale

Thèmes :
Lutte pour la protection de l’environnement, écologie Lutte contre le patriarcat, féminismes Autre

Type d'événement :
Fêtes

Quand ?
Le 28 mai à 19h

Où ?
La Baudrière
65 bis Rue Voltaire, 93100, Montreuil, France

Discussion - Bar - Cantine (prix libre) - Flash Tattoos

« Des liens durables et de nouvelles complicités ne sont pas un répit ou une échappatoire, ce sont les seuls moyens de défaire l’Empire.  » (Bergam & Montgomery, 2021)

À l’initiative des camarades parisiennes du collectif, nous avons l’immense joie de vous convier à une grande soirée de soutien le samedi 28 mai dès 19 heures à la Baudrière, 65B rue Voltaire à Montreuil.

Notre objectif est de proposer un moment festif afin de récolter des fonds, mais aussi de partager un moment convivial, de se rencontrer et d’échanger autour d’une lutte antispéciste radicale.

Nous commencerons cette belle soirée par une présentation des actions directes menées par le collectif partout en Europe suivie d’une petite discussion sur la stratégie portée par 269 Libération Animale ; puis dans un second temps, c’est un moment plus festif qui prendra place avec une cantine vegan (salé et sucré) à prix libre, un bar, un stand de merchandising, de la chouette musique, et plein de surprises pailletées ! Exceptionnellement, une camarade artiste réalisera des flash tattoos (par ordre d’arrivée) : les planches vous seront bientôt communiquées.

Nous sommes très heureux.ses d’expérimenter la confiance, l’entraide, et l’amitié pour ce nouvel événement de soutien.

PRÉSENTATION DU COLLECTIF & DE SON SANCTUAIRE :

Notre collectif a vu le jour en 2016 avec d’une part la volonté de reconstruire la lutte contre l’exploitation animale pour lui donner une réelle dimension révolutionnaire, et d’autre part le souci constant de joindre les actes concrets aux mots.

C’est dans cette perspective que depuis 6 ans notre collectif multiplie les actions directes contre les structures capitalistes du système d’exploitation animale et qu’il a organisé la libération de plus de 1200 personnes animales sorties d’abattoirs, de laboratoires et d’élevages, autant de rescapé.e.s dont le monde a changé radicalement du jour au lendemain.

Si nous jetons à chaque fois toutes nos forces dans ces offensives nocturnes contre les structures de la domination spéciste, nous en avons aussi éprouvé abruptement les limites ; alors dans notre quête d’un "monde autre", nous nous sommes ancré.e.s dans un territoire pour prolonger la lutte dans la quotidienneté et conjuguer ainsi confrontation et construction. Nous avons ainsi créé un sanctuaire qui depuis 6 ans accueille des animaux libérés.

Nous sommes ainsi quelques révolté.e.s qui avons décidé de ne pas se contenter d’instants éphémères de lutte, qui avons troqué les caméras et pancartes contre les coupe-boulons, les pieds-de-biche, les pelles et les pioches ; nous n’avons pas voulu attendre un hypothétique “Grand soir” et avons pris le risque de vivre l’antispécisme ici et maintenant, de le sortir de l’abstraction du discours et de la théâtralité des marches et happenings pour en faire une “praxis” révolutionnaire.

Ainsi nous ne séparons jamais notre quotidien au sanctuaire de notre pratique de l’action directe. Ce sont aujourd’hui les amitiés que nous tissons avec nos camarades libéré.e.s qui nous inspirent et nous radicalisent mieux que tous les beaux discours. Ce sont elles qui donnent le courage de poursuivre les actions malgré un contexte difficile, et l’amitié entre celles et ceux que la domination voudrait séparer est déjà une prise de position contre le monde tel qu’il est.

Nous sommes persuadé.e.s qu’il faut ancrer les luttes politiques dans des modes d’existence réels, des relations concrètes où tout est par définition d’emblée mêlé, et développer à partir d’eux une analyse et une attaque des pouvoirs et systèmes de domination.

Et sans aucun doute, la particularité de ce collectif est d’avoir été dès le début ancré dans une dimension concrète et sensible : dans un lieu, des liens, des histoires et expériences singulières, et d’avoir construit une lutte « à partir de ça ». Il n’est plus question de sortir militer mais bien de partir de là où l’on est, de conjointement vivre et lutter, dans une tension jamais résolue.

Nous inventons une lutte concrète, imaginative et inscrite dans d’infinies possibilités de complicités politiques fortes et efficaces entre personnes animales et humaines : une sympraxis, un « agir avec », pour s’opposer au système de domination !

Au-delà d’être une belle solution financière de soutien, nous espérons que cette soirée ouvrira des brèches et permettra de belles rencontres. Ces possibilités sont rares et précieuses !

Nous vous attendons nombreux.ses

Plus d’[informations et contacts sur Facebook