Lien copié !

Cet événement est passé !

Auberge espagnole de l’AG interluttes et départ collectif pour la manif Palestine

Thèmes :
Lutte des classes, travail et internationalisme Lutte des migrant·es et sans-papiers, antiracisme politique, décolonisation

Type d'événement :
Réunion publique

Quand ?

Cet événement est passé
Samedi 11 novembre 2023 à 11h30,

Où ?
En Gare
81 Rue Michelet, 93100, Montreuil, France

L’été nous a permis de faire un travail de bilan sur l’AG inter luttes de Montreuil, pendant lequel nous avons pu clarifier notre fonctionnement et nos perspectives, que nous avons mis sous la forme d’un dépliant.

On vous invite le samedi 11 novembre pour un moment convivial à partir de 11h30 à l’espace collectif d’En gare (81, rue Michelet) avant de rejoindre le départ collectif de Montreuil pour la manifestation parisienne en soutien au peuple palestinien. Ce sera l’occasion de vous présenter notre dépliant. N’hésitez pas à ramener de quoi boire et/ou manger à partager !

Par ailleurs, nous sommes en train de préparer un moment inter collectif plus formel qui aura lieu dans les semaines à venir. Profitons de ce premier moment convivial pour commencer à discuter des modalités de cet intercollectif !

A samedi !

C’est quoi l’AG inter luttes ?

Dans le contexte du mouvement social contre la réforme des retraites, en janvier 2023, des besoins et des envies se sont exprimées et ont mené à la création d’une assemblée hebdomadaire pour se coordonner et s’organiser à l’échelle de Montreuil. Nous sommes un réseau de militant·es et habitant·es à nous rassembler pour nous organiser à l’échelle de la ville. Ce "nous" est hétérogène, il rassemble des syndicalistes, des squatteureuses, des militant.es associatif.ves, autonomes et sûrement plein d’autres choses. On est parti.e.s du constat que trop souvent on s’éparpille, on perd nos forces à faire le lien entre 10 000 initiatives qui ne se parlent pas assez et n’en sont que moins vigoureuses, moins collectives.

Quels sont les objectifs de cette AG ?

 Se coordonner : partager les infos et les besoins qui concernent les luttes dans lesquelles nous sommes impliquées, les différentes lois en train de passer, les rendez-vous et initiatives en cours.
 S’organiser : se donner les moyens de se soutenir concrètement dans les différentes luttes qui nous traversent. Se donner un cadre pour réfléchir et agir au-delà des grandes revendications syndicales (par exemple pour remettre en cause le travail et pas uniquement l’âge de départ à la retraite).

Comme tous les cadres, l’AG est perfectible, on galère à trouver un équilibre entre collectifs et inter-collectifs, on a parfois du mal à évaluer nos forces, à ne pas nous disperser, à gérer les conflits qui traversent nos espaces d’organisation, et à poser les mots sur ce qui ne marche pas.

À nous de continuer à faire évoluer cette AG !
A samedi !